25/08/2015

A propos de Corehans

Se lancer à l’international, équivaut à créer une nouvelle entreprise, c’est un peu comme partir à l’exploration d’un nouveau monde. C’est la découverte d’un marché à part entière, dont les règles du jeu diffèrent et résultent des spécificités culturelles construites historiquement. Cela engendre la nécessité de comprendre l’environnement macroéconomique et microéconomique pour cerner les spécificités du marché visé.

Dans un monde de plus en plus incertain, volatile et complexe, la connaissance d’un marché devient essentielle. Celle-ci passe par la réalisation d’une étude de marché ou étude marketing qui varie en fonction des besoins de l’entreprise. Bien-sûr, la démarche de marketing international diffèrera en fonction du stade de développement international de la société et selon son degré d’internationalisation. Une des étapes qui compose l’étude marketing est le recueil d’informations basé sur des sources secondaires appelées aussi recherche documentaire.

Objectif de Corehans

Corehans a pour objectif d’apporter un support utile aux entreprises en fournissant l’information préalable et nécessaire à la réalisation d’une étude de marché pour aborder et comprendre le marché coréen ainsi que les consommateurs qui le composent.  Ces informations s’adressent aux entreprises françaises, sans distinction de taille et du degré d’internationalisation, de la TPE à la grande entreprise en passant par l’ETI ou la PME, qui souhaitent exporter, s’implanter, ou bien s’étendre si l’entreprise exerce déjà une ou plusieurs activités sur le territoire coréen.

Partant du postulat, que de nombreux freins entravent le développement des entreprises françaises à l’international (la connaissance d’une langue étrangère, du commerce international, de ressources insuffisantes…) Corehans souhaite apporter sa connaissance du marché coréen afin d’aider les entreprises à les surmonter. Pour ce faire ce site a pour vocation de fournir :

  1. L’apport nécessaire à la connaissance du marché coréen, ainsi que les opportunités de développement.
  2. L’assistance sur les procédures et formalités pour exporter ou s’implanter en Corée.
  3. Des éclaircissements sur les possibilités de financement des activités d’exportation ou d’internationalisation.

L’accord de libre-échange (ALE) entre l’Union européenne et la Corée du Sud, entré en vigueur le 1er juillet 2011, est un facteur qui favorise les exportations et qui exempte des droits de douane. En sus de cet ALE, l’année croisée France-Corée qui a débuté en 2015 et qui se terminera cette année est également l’occasion de promouvoir les échanges entre les deux pays.

Dans un monde qui se globalise de plus en plus rapidement, il devient essentiel pour les entreprises de s’internationaliser, sachant que les sociétés tournées vers l’international ont une meilleure capacité de résistance face aux crises conjoncturelles. Il est également utile de noter que la baisse de l’euro résultant de la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne est favorable aux entreprises tournées vers l’international et participe à renforcer leur compétitivité hors de l’eurozone.